Tour de la Charente

Départ 10H15, il fait déjà bon 18°, à midi 30° plein soleil, ça cogne dure. Le début du tour est très cassant, avec cette chaleur j'ai des jambes de coton. Il faudra attendre la fin de journée pour avoir des températures plus acceptable pour moi (malgré le ciel couvert). Ajouté a cela un mal fou à trouver de l'eau, j'ai posé mes fesses dans un bar à 18H (heureusement qu'une aimable dame m'a fait le plein des bidons). Avant la nuit, je fais une courte pause, sandwich et coca bien frais.
Moi qui voulais de l'eau durant la journée, j'ai été servis... A hauteur de Cognac premier violent orage, un abri bus tombe à point, je m'abrite, mange et met au point ma stratégie pour traverser Cognac (c'est simple toujours tout droit, je verrais bien ou je sors). Plus que quelques gouttes, je repars aussitôt. La traversée ce passe bien, je suis encerclé par les éclairs, ça pète de partout, des trombes d'eaux s'abattent sur moi. Je n'ai jamais pris autant de flotte sur le coin de la gueule, je suis lessivé c'est le cas de le dire. Aucuns abris, tout est trempé même ma carte que c'est transformé en éponge. Je décide de ne pas chercher les petites routes prévues, je passerais par des départementales plus faciles à trouver. Au bout de trois heures la pluie cesse enfin, j'ai froid. Une nuit que je ne suis pas prêt d'oublier !!! Le point positif c'est que je peux certifier que mon éclairage par dynamo moyeu n'a jamais faillit malgré ces conditions extrême.
Le jour se lève enfin j'arrive à Montjean (point de départ et d'arrivée du tour) à 6h30.

La carte interactive

Téléchargez le fichier GPX

Plus d'infos sur la Charente