Les chemins du Poitou Secret

Je cherchais un parcours sympa à faire avant le BRM 400 du 21mai. J'ai donc consulté le calendrier de la FFCT pour y trouver une randonnée proche de mon domicile. Rien pour ce week-end, il me restait l'option des randonnées permanentes. Celle des " chemins secrets " me convient bien, un courrier au responsable et je m'inscris !

6H45, je me lance direction Poitiers point de départ de la randonnée, plus exactement à Biard. La météo n'annonce pas une belle journée... Pour l'instant le ciel est bien bouché, le vent faible et la température douce. Je pointe rapidement dans une boulangerie de Biard, j'achète un pain aux raisins que j'engloutis immédiatement. C'est parti pour le Marais poitevin !

VaslesL'itinéraire est entièrement balisé, il n'y a qu'à suivre les panneaux. Pas de notion d'horaire sur les randonnées permanentes, il faut juste emprunter le parcours et profiter... Le premier contrôle est à Vasles, à 10 km à peine de chez moi. Devant le seul bar ouvert une horde de motards a pris possession du lieu. Il est 9H et certains sont déjà assez alcoolisés, ou (j'y ai pensé par la suite) tout simplement cons. Les "blagues" homophobes dont je suis la cible fusent, j'ignore ces déjections sonores, pointe et m'enfuis. Et dire qu'ils seront sur la route toute la journée, ça fait peur !

ParthenayJe connais parfaitement la route menant à Parthenay qui passe par le point culminant des Deux-Sèvres, le terrier de Saint-Martin du Fouilloux à 272 m d'altitude. Je n'ai pas l'habitude de faire des arrêts si fréquents, tout les 30 km environ. Par rapport aux BRM, j'ai l'impression de ne pas avoir le temps de mettre la "machine" en route, pourtant j'avance bien. Le pointage de Parthenay se fera avec une photo du panneau d'entrée de ville.

Direction Champdeniers, je ne roule pas souvent par ici, c'est l'occasion d'expérimenter de nouvelles routes qui sont au demeurant très agréables. Le soleil perce et commence à bien chauffer, le vent reste calme de trois quart face. Je profite un max de ces conditions favorables. Je suis heureux de me rendre de nouveau dans le Marais poitevin qui est maintenant étroitement lié à ma fille avec le voyage fait l'an dernier...

ChampdeniersA midi pile je pointe à Champdeniers, dernier pointage avant Coulon. J'en profite pour ôter mon manche longue et mes gants que je ne supporte plus lorsqu'il fait chaud depuis le 1000 de Challans effectué dans la fournaise. Un coup de fil à mon épouse et je repars. Le profil est complètement plat jusqu'à Coulon, j'ai toujours l'impression d'être en vacances quand je suis dans ce coin. Je me dis qu'il fait sans doute bon vivre ici... En arrivant en ville je me souviens très bien de la place avec son église, ses commerces et du petit train blanc. Je l'attendais ma petite pression bien fraîche et je la savoure à l'ombre des parasols.

CoulonVoilà cette belle balade est terminée, je vous la conseille vraiment. En tout cas je ne suis pas déçu du voyage même si je connaissais en grande partie les routes. Je pense refaire ce parcours de temps à autre histoire de passer une bonne journée.

Toutes les infos sur ce document.

 

 

Le diaporama

sans nom