GPS Garmin eTrex Vista Hcx

Pour maîtriser toutes les finesses de ce concentré de technologie il faut qu'en même chercher car le manuel d'utilisation est très succinct.
Je vais donc essayer de vous expliquer ce que j'arrive à faire et ce que j'ai compris (ou cru comprendre) pour ce qui touche la navigation. Pour le paramètrage du GPS en lui-même suivez ce lien.

Avant de commencer, quelques notions à bien assimiler

Les points :
Pour éviter toute confusion il est bon de savoir ce que sont les différentes appellation pour l'utilisation de MapSource notamment.

Une trace est composée de nombreux points, ce sont en fait des coordonnées (longitude et latitude). La trace suit donc exactement tout ces points (comme le Petit Poucet).
A la différence d'une trace, une route est constitué des points de passage (qui sont aussi des coordonnées) et c'est le GPS qui calcule la route à suivre entre deux points.

Pour info, peuvent être stocké dans la GPS:
20 traces de 500 points chacune (soit 10000 points maxi)
50 routes (itinéraires) de 50 points chacune

Les waypoints et POI (Point Of Interest) :
Ce sont aussi des coordonnées qui donnent une position GPS, vous pouvez en enregistrées manuellement, d'autres sont déjà programmés (hôtels, restaurants, etc). Ils apparaissent à l'écran avec une petite icône au choix (drapeaux, bâtiment, etc). Ils peuvent se transformer en waypoints de proximité en leurs donnant une distance d'approche (une alerte vous prévient quand cette distance est atteinte).
Les différences :
Les waypoints sont des enregistrement de points lors de vos sorties. Il est très simple de sauvegarder un waypoint, pour ce faire appuyez sur le joystick, le menu marquer waypoint s'ouvre et il suffit de renseigner les champs disponible. C'est très utile pour retourner à ce point ultérieurement.
Les POI sont des points d'intérêts (banques, stations service, hôtels, etc) qui sont en quelque sorte une base de données. L'eTrex Vista HCX en contient déjà beaucoup, vous pouvez les retrouver ici : Menu principal > Cherche. Par exemple pour trouver un commerce près de votre position, il suffit d'aller dans Commerces et la liste de tous les commerces s'affiche,

  

sélectionnez-en un et vous aurez la possibilité de rallier ce point ou de le visualiser.
Il est aussi possible d'importer vos propres POI ! Je vous explique la marche à suivre ici.

~

La mémoire de votre GPS : la aussi tout n'est pas très clair de prime abord

Mémoire interne : 24 Mo, ici sont stocké les traces et routes et le journal de trace.
Mémoire extensible : avec carte micro SD, pour l'ajout de cartographie et de POI. Si vous avez coché "Enregistré Traces sur Carte de Données" vos traces sont sauvegardées automatiquement sur la micro SD au format gpx.
Voici la marche à suivre pour le paramètrage
Menu principale > Traces > Réglage > Paramètres carte Données > Cocher Enregistré Traces sur Carte de Données (vous avez aussi la liste de toutes les traces stockées sur la carte micro SD, avec possibilité d'en supprimer)

  

 

Voici la marche à suivre pour accéder aux données de la carte micro SD sur votre PC
Menu principale > Réglage > Interface > Cliquer sur Mémoire de masse USB (le GPS doit être connecté à votre PC)

  

Vous pouvez ajouter ou supprimer des fichiers à votre guise... Attention ces fichiers ne sont pas utilisable dans le GPS !

Il est d'ailleurs à noter que finalement la micro SD ne sert que pour la cartographie et les POI personnalisés, il n'est donc pas nécessaire d'investir sur une micro SD de 8 giga (la carte Europe pèse 1,5 giga !!) a moins de vouloir stocker toute une vie de traces...

Transférer une trace au format GPX

Ma méthode consiste à préparer un parcours sur Openrunner et de le convertir en fichier GPX, de l'importer sur MapSource et enfin de le transférer dans le GPS.

Voici la marche à suivre :

Après avoir préparé votre parcours sur Openrunner, téléchargez-le au format GPX

Télécharger au format GPX

Nous allons maintenant mettre le fichier GPX sur MapSource
Fichier > Ouvrir > Rechercher votre fichier et cliquez sur Ouvrir

Fichier GPX sur MapSource

Avant de faire le transfère dans le GPS il faut absolument le renommé : ACTIVE LOG (bien mettre l'espace entre ACTIVE et LOG et en majuscule) en double cliquant sur le nom du parcours. ATTENTION il faut renommer le nom de votre trace et non l'extension du fichier !

Onglet tracés > double-clic sur le nom de la trace > Propriétés de le piste > renommer en ACTIVE LOG

Renommer le parcours

Il reste plus qu'à transférer ce fichier dans la GPS
La première chose à faire est de connecter votre GPS à votre ordinateur
Transférer > Envoyer au périphérique

Transfert du fichier

Si tout c'est passé correctement vous devez avoir ce message

Transfert terminé

Allons voir ce qui c'est passé sur le GPS, pour le moment rien, pas de panique !
Menu Principale > Traces > Sauvegarder

  

La date du jour apparaît, votre parcours est enregistré. N'oubliez pas après avoir fait la sauvegarde d'effacer le journal de trace.

  

En allant cliquer sur votre parcours (la date du jour pour notre exemple) vous pouvez :
Renommer votre parcours

  

Choisir la couleur du tracé (j'ai testé le vert et c'est pas mal, aucune autre route n'est verte sur le fond de carte)

 

Visualiser la trace : pour avoir le parcours sur la carte, cochez Montrez sur la carte

  

Cliquez ensuite sur OK et votre GPS est prêt à naviguer, vous n'avez plus qu'a suivre la trace...

  

Infos concernant le nombre de points d'une trace :
Lors du transfert d'une trace de Mapsource au GPS, la limite est de 10000 points (100% du journal de trace).
Il faut savoir que pour les traces supérieur aux 500 points autorisés, la sauvegarde du journal de trace lisse le nombre de points pour qu'il atteigne cette limite de 500 points. Ce qui veut dire que le tracé sera moins précis !! L'exemple ci-dessous montre bien ce phénomène, en jaune la trace de 7000 points issue du journal de trace, en vert la même trace lissé à 500 points après sauvegarde (en médaillon l'écran du GPS avec à gauche l'ACTIVE LOG et à droite la trace sauvegardée ! Y'a pas photo...).

Je fais des tronçons de 200 kilomètres maxi pour conserver une trace "propre" et précise, au-délà comme le montre cet exemple, il est difficile de suivre cette trace et de savoir ou aller !!

~

La procédure est la même quelque soit la provenance de votre fichier GPX.

Créer un itinéraire

A partir d'un fichier GPX , nous allons le transformer en itinéraire pour naviguer en mode route sur le GPS.

Avant de commencer, il nous faut paramétrer un itinéraire pour que le calcul de la moyenne soit correct (c'est utile si vous choisissez la donnée ETA à Destination sur votre GPS).
Modifier > Préférences > Définition d'un itinéraire (dans cet onglet mettre Voiture/moto comme véhicule) > Vitesse de conduite
Dans l'exemple ci-dessous la moyenne sera d'environ 25 km/h.

Vitesse moyenne

Ouvrez un fichier GPX.
A l'aide de l'outil itinéraire il suffit de placer des points suivant la trace du fichier GPX. Si le calcul entre 2 points est différent de votre trace, supprimer le dernier point (Modifier > Annuler) et replacer le mieux.

La route ne colle pas à la trace

Ci-dessus l'itinéraire ne correspond pas à la trace, en ajoutant un point supplémentaire itinéraire et trace se confondent (ci-dessous).

Route et trace ne font qu'un

Une fois votre itinéraire tracé, il suffit de le transférer dans le GPS de la même façon qu'une trace (inutile de le renommer en ACTIVE LOG). Dans la fenêtre "Envoyer au périphérique" pensez bien à cocher "Itinéraires".

Il ne reste plus qu'à lancer le calcul sur le GPS et de vous laissez guider...

  (dans l'écran "Route" vous pouvez renommer votre itinéraire)

 

Dernière précision, je fais des routes de 300 kilomètres maxi pour utiliser les 50 points autorisés.

Quel mode de navigation utiliser ?

Deux mode sont disponible la trace et la route :
La trace fonctionne comme un dérouleur de carte, a vous de bien suivre votre chemin.
La route calcule votre chemin, des alertes sonores et des indications visuelles vous informent de tout changements de direction (comme un GPS automobile).

J'ai testé les deux modes :
La trace demande une attention particulière en ville, dans les carrefours, bref à chaque endroit où il est possible de se tromper. Le gros avantage c'est que vous suivez strictement le parcours que vous avez préparez, ce qui est très utile lors d'un BRM ou autre randonnée ou il ne faut pas sortir du parcours.
La route contrairement à la trace n'oblige pas à rester concentré sur la carte grâce aux alertes, ce qui procure un grand confort de navigation. Le gros problème c'est que vous suivez une route calculée entre deux points par le GPS, il faut donc paramétrer correctement MapSource et le GPS (voir plus loin)

Vous avez aussi la possibilité de superposer la trace et la route.

Faîtes-vous votre propre opinion en testant ces deux modes sur des routes que vous connaissez déjà, ensuite sur d'autres routes inconnues.
La préparation des fichiers est aussi très importante et doit être minutieuse (surtout en mode route).

Paramétrages

C'est la partie importante pour une utilisation optimale du GPS en routage. Je ne suis pas en mesure de vous dire pourquoi le calcul diffère selon les versions de Mapsource et du GPS, vous verrez ici que plusieurs tests ont été réalisés avec des conclusions différentes !!

Voici les paramètres qui fonctionnent dans mon cas:
GPS (version logiciel 3.10 ; version logiciel GPS 2.90)

  

 

Mapsource (version 6.13.4)

Paramètres MapSource

Trouver les bons paramètres n'est pas si évident que ça, prenez votre mal en patience et faîtes des tests, c'est la seule méthode qui fonctionne (n'attendez pas que Garmin vous fournisse une réponse !)

Pour vérifier que le calcul du GPS suit la trace exacte rendez-vous sur le page "Route active" et regardez si le kilométrage correspond à la trace, c'est déjà une bonne indication.
Vous pouvez aussi (si le parcours part de chez vous) superposer route et trace et suivre à l'aide du joystick tout le trajet, c'est fastidieux mais imparable !

Astuce & Conseil

Pour optimiser la durée de vie des piles il faut désactiver le compas qui consomme énormément, pour ce faire il suffit d'appuyer quelques instants sur la touche Quitter/Page vous aurez un message "compas désactivé". Même principe pour ré-activer le compas.

 

Si vous avez choisi la donnée "Temps arrêté" et que vous voulez stoppez ce temps, il suffit de vous rendre sur la page Satellite, appuyez sur le bouton Menu/rechercher et sélectionnez Utilisation avec GPS off.

  

Les points de proximité sont des waypoints sur lesquels il faut indiquer une distance d'approche. Quand vous arrivez dans le périmètre de la distance choisi du waypoint un message s'affiche, idem lorsque vous quittez ce périmètre.
Vous me direz aucun intérêt , mais toute la subtilité est de placer ce point à un endroit stratégique par exemple sur un point de contrôle de brevet et de nommer ce point "PC1 22H55" , cela peut servir d'aide mémoire pour point de contrôle 1 fermeture 22H55. Vous pouvez aussi repérer un col (vous serez quand vous êtes à 1km du sommet ), un restau, etc... A noter qu'il y a un maximum de 14 caractères possible et 10 waypoints de proximités pas plus.

J'ai déjà eu un dysfonctionnement de mon GPS et pour résoudre ce problème j'ai dû faire un reset complet (qui n'est pas expliqué dans les manuels), voici la marche à suivre :
Le gps étant éteint appuyer sur entrer du joystick + page + on/off
Lâcher ensuite on/off et les autres boutons
Un message vous demande si vous voulez continuer !
ATTENTION cette manoeuvre remet les paramètres usine de votre GPS

Je vous conseil la lecture du manuel utilisateur de l'eTrex Vista C et CX beaucoup plus fouillé que celui de l'Hcx.

Le forum GpsPassion est une mine d'infos et de conseils.
Un forum consacré uniquement au GPS Garmin.

Merci à toutes les personnes qui m'ont aidés à faire évoluer ce tuto...

Retour d'expérience

J'ai pas mal roulé avec mon GPS (jour, nuit, très longue distance) et je peux vous livrer le meilleur compromis trouvé lors de mes multiples tests. Je ne reviendrais pas sur les différents paramètrages, ils sont identiques à ce tuto.

J'utilise les traces et les routes pour me guider, pourquoi les deux ? Tout simplement car ces deux modes sont complémentaires, je m'explique :
La trace est un repère fiable c'est le fil d'ariane qui fait foi (pour moi) lors d'un doute sur la direction à prendre. Je m'assure assez souvent d'être sur la trace malgré le routage.
La route a un inconvénient majeur, si vous vous trompez de chemin le calcul se fait mais sans alerte sonore !! Vous pouvez donc vous écarter de votre itinéraire initial sans le savoir !! De nuit c'est facile de se tromper...
En combinant les deux je sais toujours (grâce à la trace) si je suis le bon chemin tout en étant alerté de tout changement de direction (grâce au routage). Sur plus de 1000 kilomètres je n'ai pas eu le moindre problème avec ce procédé. J'avais utilisé uniquement le routage lors d'une autre longue distance et je ne suis pas sûr d'avoir emprunté l'itinéraire prévu... je suis tout de même arrivé à bon port mais la trace m'a fait cruellement défaut, j'avais toujours un doute !

Bon, c'est bien beau tout ça mais comment faire tenir la trace dans le GPS qui est limité je le rappelle à 20 traces de 500 points chacune...
Là aussi il faut combiner ces 20 traces et le journal de traces !