BRM 300 km Ménigoute - Saison 2

Depuis une semaine la famille se refile la crève, je l'attrape 2 jours avant le brevet. J'ai une fois de plus mal dormi, je me réveille quand même avant le radio-réveil ! Je me demande s'il est bien raisonnable d'aller faire cette balade, la météo annonce un temps exécrable ! Mais bon je ne vais pas laisser partir mes camarades sans moi. 
En sortant du garage je me rends compte que ma roue avant est voilée, pas le temps de réparer je débranche le frein ! J'arrive vers 4H, Stéphane est déjà là, il vient de Vannes. Le reste de la troupe arrive petit à petit, nous avons 2 vélos couchés cette fois-ci. Nous sommes 9 dont 5 déjà présents sur le 200. Nous sommes aussi 5 du forum, stephmev, CTC86, breizh44, Serge. et moi. 

Controle VerrièresUne petite averse sonne le départ à 5H. Je suis frigorifié pourtant la température est douce. Je retrouve aussi les valeureux Flèchards Didier et Serge, l'occasion de nous remémorer cette belle balade Provençale. Le vent nous pousse jusqu'au premier contrôle Verrières peu avant 8H. Tout le monde est déjà éparpillé, je suis avec Dider et Serge, nous finirons ensemble.

Nous filons plein Nord, le vent nous pousse toujours. Les averses s'enchainent mais la pluie est fine. Je pensais m'en prendre plus, le ciel a même l'air de se dégager. Je vais mieux, les jambes sont là, le vent m'aide bien. Il est 11H15 quand nous pointons à Martizay.

Jolie villageFinie la rigolade, nous changeons de cap, le vent est latéral. Serge propose de faire la borne kilométrique. Le règle est simple, tous les kilomètres chacun passe devant... Nous faisons notre pause déjeuner à Ligueil 20 kilomètres avant le prochain contrôle. Nous avons droit à un peu de soleil en ce début d'aprèm. Arrivé à Sainte-Maure-de-Tourraine nous retrouvons Stéphane dans un bar, il vient de se faire le dernier tronçon seul. Nous lui proposons de se joindre à nous. La patronne du bar n'est pas très chaleureuse c'est le moins que l'on puisse dire !! J'ai bien cru ne pas pouvoir remplir les bidons.

En plein vent !Une grosse averse de grêle nous chasse de ce bar, de toute façon nous n'allions pas nous éterniser là !! Le vent est de face maintenant, 60 kilomètres nous séparent du prochain contrôle, ça va être long. Stéphane participe donc à "la borne", born to be alive comme dit Serge... Quelques temps plus tard Stéphane lâche et nous demande de filer sans lui. On ne cause pas dans ces moments, c'est dur, le vent commence sont travail de sape. Nous sommes dans la plaine, pas un abris, je commence à coincer un peu mais ça va encore. La borne ne m'amuse plus du tout, arrivé à Monts-sur-Guesnes j'arrête de le faire. Mirebeau est proche et nous sommes abrité par la forêt ça fait du bien de ne plus sentir ce vent. Le dernier pointage est effectué à 18H05, il reste 50 km !

Thenezay enfin...Je connais bien la route et je sais que jusqu'à Thénezay ça va être horrible avec ce vent. Je ne me suis pas trompé, je m'accroche aux roues de Serge et Didier. Thénezay enfin passé il reste quelques difficultés entre Saint-Martin-du-Fouilloux et Vausseroux, ensuite c'est tranquille. Nous arrivons à 21H10. Je suis claqué, à la limite de l'hypoglycémie, j'ai les jambes qui flageolent. Jean-Marie avec son vélo couché vient juste d'arriver, nous nous sommes croisés toute le journée. 

Brevet rendu difficile avec le vent, il faut en garder sous la pédale quand il nous pousse pour pouvoir résister quand il nous freine.

Le diaporama

sans nom