Comment s'alimenter

Une alimentation équilibrée doit couvrir les besoins en acides aminés essentiels et protéines et ne pas apporter plus de 25% d'énergie sous forme de lipides, mais satisfaire les apports recommandés en acides gras essentiels. Fournir une quantité de glucides en rapport avec les besoins physiologiques et le travail fourni. Faire face aux besoins en vitamines, minéraux, oligo-éléments, d'eau et de fibres.

En bref manger de tout, et limiter (ce qui ne veut pas dire supprimer !) la charcuterie, viennoiseries, biscuits et boissons sucrées (soda).

L'alimentation pendant l'effort

L'accomplissement d'un effort physique perturbe l'équilibre physiologique puisqu'il occasionne une hypertermie, une déshydratation, une forte élévation de la consommation d'énergie, et expose à un risque d'hypoglycémie voire de pertes minérales exagérées. Ceci justifie, pour des exercices de longue durée, la prise d'un ravitaillement.
Ainsi la prise en cours d'effort de solides ou de liquides doit-elle satisfaire plusieurs objectifs :
Réhydrater et contrecarrer en partie le déficit en eau qui s'instaure.
Prévenir l'hypoglycémie.
Assurer le maintien d'une production d'énergie importante.
Préserver l'apport de glucose au cerveau.
Empêcher l'hyponatrémie (diminution du taux de sodium (sel) dans le sang).

Extrait du Guide nutritionnel des sports d'endurance (Denis Riché)

Un ravitaillement sur le Tour dans les années 20 !

Ma musette "longue distance"

Je n'absorbe aucun produit conçu spécialement pour l'effort tel que les boissons énergétiques qui sont faîtes pour nous faire pédaler des heures durant sans aucune fatigue !?! Je m'en passe et tout va bien.

Voici de quoi ce compose mon ravitaillement :
Barres de céréales
Barres type Mars et Twix
Pain d'épices
Sandwich
Cakes
Bananes

Avec ceci je suis autonome environ 500/600 kilomètres, pour la suite les boulangeries, les épiceries et autres Mc Do sont pour moi de bonnes occasions de me restaurer.
J'ai aussi 2 bidons d'un litre ce qui me donne une bonne marge de sécurité pour trouver un bar et refaire le plein. Je prends généralement un coca/bière au cours de ces arrêts.
Comme vous pouvez le constater rien de bien sorcier la dedans, préparer vôtre musette selon vos goûts et faîtes vous plaisir.